Accueil » Culture & Patrimoine » Monuments » Vieux Château
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Vieux Château

 

Le Château du Neubourg porte le nom de « Vieux Château » depuis la fin du XVIIème siècle, période de la construction, entre 1686 et 1700, du château du Champ de Bataille, situé près du Neubourg, sur la commune de Sainte Opportune du Bosc.

On peut retenir trois époques pour décrire le château du Neubourg :

  • De sa construction à la fin du XVe siècle, période qui correspond au château médiéval

Roger de Beaumont (1015-1094) a commencé sa construction. Ce château était un château-fort, de forme elliptique, bordé de fossés. L’enceinte mesurait 270 mètres environ. L’entrée principale se faisait par un donjon de forme carrée d’une hauteur de 21 m environ, qui s’élevait, à peu près, à l’emplacement de l’actuel fontaine de l’Envol. Ce donjon comportait quatre étages qui comprenait chacun une chambre, et une plateforme avec quatre échauguettes.

Les cavaliers rentraient avec leurs chevaux par une autre porte située dans la tour de la Poterne côté nord où se trouvait un pont-levis à flèches (poutres de bois) et à chaînes. Il existait une herse dont le passage est visible à l’intérieur. Entre la tour de la poterne et la tour de Madame du Boulay, a été construite la salle des Préaux. La salle des Préaux mesure 20 m de long sur 12 m de large environ. L’ouverture est une baie géminée datant du XIIIème siècle.

Des remparts complétaient l’édifice sachant que la majeure partie des bâtiments précédemment cités étaient contre ces remparts.

  • Du début du XVIème siècle à 1782, période où coexistent, le Vieux Château et la Maison Neuve, jusqu’à la démolition d’une bonne partie du Vieux château à la fin du XVIIIème siècle

En 1509, fut achevée la construction de la Maison Neuve, maison à colombage, située à l’ouest de la salle des Préaux. Cette maison était un corps de logis à pans de bois. Au XVIIème siècle, le haut de la tour de la poterne est modifié : la partie en briques et les grandes fenêtres sont de style Louis XIV. Au début du XVIIIème siècle, après les fastes de la création de la « Toison d’Or » et la construction du château du Champ de Bataille, le Vieux Château décline. En 1782, le Duc de Beuvron Harcourt détruit une partie du château afin de permettre l’agrandissement de la place, de créer la route de Brionne et de « donner du travail aux chômeurs ».

  • Depuis la fin du XVIIIème siècle à nos jours, période où le Vieux Château et la Maison Neuve ont été séparés (au milieu du XIXème siècle) en deux habitations

Après la tourmente, les héritiers du Duc de Beuvron vendirent le domaine du Champ de Bataille, ce qui restait du château du Neubourg et la vieille halle à Madame de Vieux. Dans une partie de la salle des Préaux, Monsieur Héron, notaire, se fit aménager deux étages d’appartements perçant l’antique façade de 8 fenêtres. En septembre 1856, après le décès de Monsieur Héron, ses biens furent mis en vente.

Depuis deux familles différentes ont possédé la Maison Neuve et le Vieux Château de 1856 à 2016. En 2011 et 2016, le Vieux Château a été racheté par la ville du Neubourg.

Le 29 juillet 2002, la totalité du château a été inscrite « monument historique » à savoir : « l’ancien château et la Maison Neuve attenant au logis, y compris ses extensions ; l’ensemble des dispositifs défensifs (courtines, portes et tours) ; les sols de la basse-cour et des fossés situés entre la rue de Brionne et la place du Château au sud, le front bâti à l’est, et la limite des anciens fossés sur les parcelles AV 89, 91 et 93 au nord et à l’ouest ».

En 2017, la commune du Neubourg, propriétaire du Vieux Château, a entrepris sa restauration sous la conduite de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC).

 

Plus d’infos

Si vous êtes passionné, intéressé ou tout simplement curieux de l’histoire du Vieux Château, vous trouverez plus d’informations sur le Vieux Château, ici