Accueil » Culture & Patrimoine » Histoire & Patrimoine » Les écoles de l’époque
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Les écoles de l’époque

Ecole des Garçons

En 1840, l’école est transférée dans l’ancien Hôtel de ville, rue Saint Jean qui était l’ancienne auberge d’Alleaume, achetée en 1810 par la ville pour servir de maison commune. C’est seulement 9 ans plus tard que le projet d’acquisition d’une école communale, qui sera rue de Conches, est évoqué. En 1850, l’école communale est bâtie et le bâtiment de l’ancienne mairie qui servait d’école depuis 10 ans est démoli. Acquiescement à la demande de disjonction de la commune du Tremblay pour l’école primaire en 1861.

La proposition de création d’un préau est faite en 1863, l’école des garçons aura un préau sanitaire un siècle plus tard.

Le conseiller municipal, M. Quesney propose, en 1870, que l’instruction soit gratuite et obligatoire.

 

Sortie école des garçons Le Neubourg

Sortie école des garçons

 

En 1883, l’école s’agrandit, puis en 1911 l’extension du logement de l’instituteur et la construction d’un logement d’instituteur adjoint sont commencés, la réception des travaux se fera deux ans après.

En 1936, la scolarité est prolongée jusqu’à 14 ans. Le jour de congés hebdomadaire des écoles est fixé au mercredi, jour du marché au Neubourg, en 1942, même si notre ville avait installé cette journée depuis bien longtemps. L’école des garçons est occupée par l’un des services des troupes allemandes en juin 1940, les pupitres et bancs ont été retirés des salles de classe et placés dans un herbage.

Les travaux se poursuivent en 1953 avec la construction de deux classes. Le CEG (Collège d’Enseignement Général) fonctionne dans les locaux scolaires, 73 rue Octave Bonnel, conjointement avec l’école primaire des garçons en 1963.

En 1965, les travaux du groupe scolaire sont à peu près terminés, tout au moins en ce qui concerne un bâtiment, ce qui a permis la rentrée scolaire du CES (Collège d’Enseignement Secondaire) dans ce bâtiment le 20 septembre. M. Jean est nommé principal. En 1970, une classe mixte primaire est mise en place. Centenaire de l’école laïque en 1981, l’implantation d’une Inspection Départementale de l’Education Nationale au Neubourg est décidée cette même année.

Ecole des filles

Dès 1698, l’instruction des filles au Neubourg était dispensée par des religieuses de l’ordre de Saint-Lazare dans un bâtiment appartenant à l’hospice. En 1897, la municipalité confie la construction d’une école de filles, d’une école maternelle et de logements à l’architecte neubourgeois Marette.

En 1898, la construction des écoles comprend, pour l’école des filles : deux classes, un vestibule-vestiaire, des sanitaires, une salle d’étude située à l’étage dans le bâtiment central et un préau.

 

Ecole Jean Moulin Le Neubourg

Vue d’ensemble école des filles

Groupe scolaire Jean Moulin Le NeubourgL’école maternelle comprenait : deux classes, un vestibule-vestiaire, des sanitaires, un préau fermé et un préau ouvert. Deux logements pour les institutrices, leurs adjointes puis les directrices ont été construits à l’intérieur de la cour.

Des travaux de réfection sont réalisés dans les années 1950. Puis diverses extensions ont lieu dans le dernier quart du 20ème siècle avec la construction d’un préau et de la cantine en 1983, ajout de deux classes supplémentaires, transformation d’un préau en sanitaires et création d’un cabinet de médecine scolaire en 1997.

A leur création en 1897 les édifices communaux dédiés à l’instruction s’appelaient : l’école des filles et l’école maternelle, on ne parlait pas encore de mixité.

 

 

 

 

En 1973, Monsieur Le Normand, président de la section de l’Eure de la Fédération des Combattants Volontaires, par une lettre adressée au Maire, demande à ce que le nom de Groupe Scolaire Jean Moulin soit donné.

 

Jean Moulin

Ecole actuelle de Jean Moulin