Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Les statues

La statue de Dupont de l’Eure

Une première statue en bronze, élevée au moyen d’une souscription nationale, fut inaugurée par Gambetta le 4 septembre 1881. Cette statue était l’œuvre du sculpteur Decorchemont, originaire d’Evreux. Elle fut enlevée par les allemands en 1942 pour être fondue. Devant la statue d’origine, se trouvait une borne fontaine : point de rencontre pour les riverains de la place, la «corvée d’eau» devenait souvent un agréable prétexte au bavardage.

En 1948, dans le cadre du centenaire de “la Révolution de 1848”, le 20 juin, Edouard Herriot, Président de l’Assemblée Nationale, membre de l’Académie française, est venu inaugurer au Neubourg la nouvelle statue de Dupont de L’Eure, œuvre du sculpteur Roger Courroy.

 

La Veuve et L’Orphelin

Inauguré depuis le 18 octobre 1953, le monument aux morts du Neubourg est l’œuvre d’un sculpteur Hubert Yencess. Représentant « La Veuve et l’Orphelin », nous pouvons voir sur celui-ci une jeune femme s’incliner sur la tombe de son mari, mort pour la France, et ses deux enfants priant pour leur père disparu. Sur le socle du monument sont gravés les noms des Neubourgeois, victimes des guerres.

Un édifice atypique puisque le plus souvent ce sont des hommes représentés sous les traits d’une allégorie casquée et ailée. La jeune femme ici symbolise le patriotisme et glorifie les soldats morts pour la France. Elle signifie également la peine des familles tandis que l’orphelin incarne le futur.

Plusieurs cérémonies annuelles autour de notre Monument aux morts, dont le 8 Mai : Victoire 1945 et le 11 Novembre : Armistice de la guerre 14-18.

 

Statue La Veuve et l'orphelin Le Neubourg

La Veuve et l’Orphelin