Accueil » Votre ville » Actualités » Tiques et chenilles processionnaires
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Tiques et chenilles processionnaires

 

La période des tiques et des chenilles processionnaires arrive à grand pas, c’est pourquoi il faut être vigilant. En cas de doute, consultez un médecin.

 

La tique

Est un acarien qui se nourrit du sang de ses hôtes. La plus grand période d’activité de ce parasite se situe entre avril et octobre.  La maladie de lyme ou borréliose est une infection transmise par morsure d’une tique infectée. 

Symptômes :

  • Apparition d’une rougeur autour de la piqûre jusqu’à plusieurs semaines après contamination
  • Douleurs articulaires
  • Fièvre
  • Maux de tête
  • Perte de mémoire
  • Fatigue
  • Douleurs musculaires
  • Problèmes cardiaques
  • Manifestations cutanées
  • Paralysie faciale
  • Baisse de la vue

Prévention :

  • Porter des vêtements longs
  • Eviter de marcher dans les hautes herbes et de s’asseoir par terre
  • Après la sortie en forêt, bien inspecter son corps, notamment les plis (aisselles, aines genoux, coudes)

En cas de morsure :

  • Retirer la tique à l’aide d’un tire tique ou d’une pince à écharde
  • Plus le temps de piqûre est faible plus le risque d’infection est faible
  • Ne pas retirer à la main
  • Ne pas appliquer du produit sur la tique pour aider le retrait
  • Après extraction, il faut désinfecter
  • Surveiller la zone pendant les semaines suivantes

La chenille processionnaire

Ces chenilles occasionnent la perte de feuilles sur certains arbres (chênes et pins). Ses poils se détachent facilement lors de contacts ou sous l’effet du vent, pouvant provoquer certaines réactions urticantes ou allergiques. 

Prévention :

  • Eviter les zones infestées et ne pas toucher les chenilles ou leurs nids
  • Eviter de se frotter les yeux en cas d’exposition
  • Ne pas laisser jouer les enfants à proximité d’un arbre atteint et éloigner les animaux de compagnie
  • Par temps de grand vent, ne pas faire sécher son linge à l’extérieur, près des arbres atteints

Au retour de forêt :

  • En cas de doute, prendre une douche tiède et changer de vêtements
  • En cas de réactions allergiques intenses, consulter votre médecin ou un vétérinaire pour les animaux  de compagnie
Article publié le jeudi 25 juin 2020